Quels sont les outils adaptés pour travailler un sol dur et sec ?

Il n’y a point de difficulté lorsqu’il s’agit de travailler un sol meuble. Mais quand les travaux touchent un sol dur et sec, la tâche n’est pas vraiment facile surtout si l’on ne possède pas les outils adéquats. C’est justement pour cela qu’il est recommandé de se servir des outils adaptés. Quels sont alors ces outils ? Découvrons le sans plus tarder dans la suite de l’article.

Les préalables pour travailler un sol dur et sec

Pour travailler un sol dur et sec, il est nécessaire de déterminer grâce aux caractéristiques du sol, le type de sol dont il s’agit. Cliquez ici maintenant pour savoir pourquoi il faut connaître les caractéristiques du sol avant de le creuser. Tout compte fait, on en dénombre trois types. D’abord, le sol sableux. Un sol dur mais meuble avec une incapacité de rétention de l’humidité.

Ensuite, le sol limoneux qui contient au maximum 10% d’argile et qui est très dur à travailler surtout s’il est sec. Enfin, le sol argileux qui est le plus dur des sols à travailler. En effet, il contient entre 25 et 40% d’argile or un sol contenant plus de 40% d’argile rend complexe le travail. Bien que ce sol soit des plus durs, il est efficace pour les cultures.

C’est pour cela qu’il faut le préparer aux travaux en l’arrosant d’une part afin de le ramollir. En effet, un sol argileux mais humide rend le travail plus facile. D’autre part, il faut ameublir le sol avec de préférence un appareil électrique tel que le motoculteur.

Les outils pour travailler un sol dur et sec

Pour les travaux sur un sol dur et sec, vous avez besoin des outils tels que :

  • La fourche ou le louchet d’arrachage : ce sont des outils adaptés pour les travaux sur des sols plus lourds. Par conséquent, ils peuvent être utilisés sur un sol argileux humide.
  • La pioche : la pioche de terrassier est à privilégier pour les travaux sur sol dur et sec. Pour les sols pierreux, c’est la pioche de cantonnier qui est recommandée.