Pourquoi le chauffage au bois est source d’économie ?

Les appareils de chauffage au bois sont chaque année de plus en plus présents dans de nombreux foyers français. Cela est dû au fait que le chauffage au bois offre une chaleur douce et un bon rendement puis est écologique. Mais la plus grande raison est que le chauffage au bois est source d’économie. Mais pour quelles raisons ? C’est ce que vous allez découvrir en lisant simplement le reste des lignes de cet article.

Le chauffage au bois : un coût de kWh moins cher

Contrairement au coût du kWh produit par l’électricité, le gaz ou le propane qui est en hausse, celui du bois de chauffage est très bas. Cliquez ici pour en connaître les raisons. En effet, le coût du kWh produit par le gaz est de 7,30 centimes, celui de l’électricité est de 13,64 centimes et pour le propane est de 13,66 centimes.

Par contre, le coût du kWh du bois sous forme de bûches est de 3,71 centimes pendant que celui des granulés de bois est de 5,25 centimes d’euros. Vous voyez bien qu’il n’y a nul doute que si vous utilisez le chauffage au bois, vous ferez des économies.

Le bénéfice de la prime d’énergie

L’achat de n’importe quel appareil ou équipement nécessitant un chauffage au bois fait bénéficier des aides financières telles que la prime d’énergie. Cette prime est versée à la fin des travaux et est d’une limite de 800 euros pour une personne vivant seule. Pour les personnes mariées ou pacsées possédant une imposition connue, elle est de 16 000 euros.

De plus, pour chaque enfant en garde alternée, elle est de 200 euros puis de 400 euros pour chaque enfant en charge. Même s’il faut avouer que ce sont des montants alléchants, le bénéfice de la prime est soumis à des conditions.

La réduction de la TVA

L’installation d’un appareil de chauffage au bois lors des travaux de rénovation dans un logement en résidence principale donne droit à une réduction de la TVA. Rappelons que le logement doit être achevé depuis plus deux années. La réduction de la TVA est donc de 5,5 % et s’applique automatiquement sur la facture des travaux entrepris par l’entreprise. Mais tout comme la prime d’énergie, cette réduction est soumise à des conditions.